Posted by: Larzizou | May 26, 2009

Saigon – Ho Chi Minh City, Vietnam

Dernière escale ! Et nous y voilà. A Ho Chi Minh City, bastion de la résistance. Le quartier des backpackers nous happe. Forcément, pas envie de chercher l’hôtel adéquat après 12h de bus. Mais alors pas du tout (Asie du Sud Est + l’été = chaleur + moiteur). Quartier un peu pourri comme on pouvait s’y attendre : beaucoup de monde, de magasins vendant des articles faits sur mesures pour les touristes (avec les prix, sur mesure, qui vont avec).

On flâne dans les rues. The Sun 3, Paintings – Reproduction – Portrait – Original. Sur le frontispice, ils ont choisi la Mona Lisa…de Botero. Dont j’ai vu l’original à Bogota il y a quelques mois, cliquez ici. C’est vraiment pas l’artiste que j’aurai imaginé représenté ici…

p1110970-large

Grâce à Facebook (how else?), on retrouve nos amis canadiens, Revital & Jordan, pour un bbq sur le toit du Go². Poulet, boeuf, chèvre, crevettes…c’est pas mal. Malheureusement, on doit partager notre table. Avec des cafards.

p1110972-large

Love.

p1110973-large

Au premier étage, danse la vie danse, comme si tu devais mourir demain. Ca peut s’arranger aisément – le SIDA y est sans doute omniprésent. Il n’y a que des prostituées. Ce qui n’empêche pas les filles de joie d’être des filles de coeur : la sculpturale nymphe, tatouée, au pantalon vert, n’arrêtait pas de solliciter Mika. Qui, fidèle comme la galle, n’en fit rien.

p1110976-large

Four Three non blondes, aka Les Daltons.

p1110977-large

Sans conteste le moment le plus dur de ces derniers mois, celui passé au mémorial de la guerre avec les US.  War Remnants Museum dans le texte. Un ton propagandesque. Néanmoins, très, très, très, très difficilement soutenable.

p1110978-large

p1110984-large

p1110987-large

p1110988-large

p1110989-large

p1110994-large

p1110995-large

Ames sensibles, s’abstenir. Vraiment.

p1110997-large

p1120002-large

p1120004-large

p1120005-large

p1120006-large

Tristement célèbre.

p1120007-large

p1120008-large

p1120009-large

p1120011-large

p1120012-large

p1120013-large

Une “fierté” nationale…

p1120014-large

p1120015-large

Dans la charity box, les plus grosses offrandes sont…des dollars. Culpabilité ?

p1120016-large

Nha Trang en 1991. Il y a 17 ans.

p1120017-large

Voilà, c’est fini. La visite, bien sûr. Les souffrances, cicatrices, conséquences de la guerre, elles, ne s’évanouissent pas à la sortie. On en a que trop conscience. Tout ça fait mal au coeur, littéralement. Un trop plein. C’est le genre d’expérience, surtout dans un tour du monde, qui remet les choses à plat, laisse sans voix, créé des velléités altruistes rapidement supplantées par un sentiment d’impuissance – que certains pourraient qualifier d’égoïsme. J’ai du mal à articuler un mot pendant les heures qui suivent la visite. Et plus tard, l’inertie, toujours, qui renvoie le visage hideux de sa propre médiocrité.

La foule. Encore et toujours. Jamais vu une telle densité de deux roues; même en Inde.

p1120022-large

Le soir même, à Lush. Une belle rencontre…

p1120024-large

Le lendemain, une autre rencontre. Ce sont, bien évidemment, les échanges culturels,que nous recherchons avant toute chose…

p1120033-large

…comme en témoigne cette photo.

p1120035-large

Ou celle-ci : la culture française, c’est aussi la mode. Notez l’élégance de notre mannequin Pierre Cardin (une marque davantage distribuée dans le tiers monde qu’en France).

p1120042-large

Ce qu’on appelle le point de non retour.

p1120047-large

Il est 5h am; après une tournée des boites avec des jolies viets rencontrées plus tôt, on (se) finit avec Mika au “allez bouh!”, dans le sordide quartier des backpackers. Un grand blond nous entend parler français et on embraie la conversation.

Visage familier. Il s’appelle Mitya, ou Dimitri. On se serait pas déjà croisés ? A Buenos Aires ? Il y a six mois dans un bar, le Million ?

Si : c’est lui qui est assis à côté de moi. Lui aussi est en tour du monde. Ce qui nous fait un sujet de conversation pour une bonne heure, pendant que Mika, sur la planète Absolut, décide de rentrer seul, par à coups, en faisant des arrêts prolongés allongé sur la chaussée.

p1120049-large

A l’aéroport de Saigon, un “smoking lounge”, façon capsule japonaise à la Dragon Ball Z.

p1120050-large

Good bye Vietnam, avion pour Bangkok, où les émeutes anti-gouvernementales m’attendent…

Advertisements

Responses

  1. I just couldn’t go away your website prior to suggesting that I really enjoyed the standard information a person provide on your visitors? Is gonna be again often to check out new posts


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: